Leur concept est simple: travailler uniquement avec produits locaux. Sandwichs, paninis, salades, soupes, tout est fait maison avec des produits des fermes et producteurs du coin. Viande séchée et jambon cru de Troistorrents, fromage d’alpage de Val-d’Illiez, Féra et écrevisses, du Lac Léman, oeufs de la ferme voisine, poularde du Chablais (oui de la poularde et pas du poulet, nous y reviendrons tout à l’heure) et des légumes Suisse (et quand ils le peuvent, directement de leur jardin). Vous aurez compris, chez Carpe Diem on ne fait aucun compromis sur la qualité des aliments et ça se ressent une fois en bouche.

photo (3)
Cliquez sur la photo pour voir leur carte en plus grand

Les objectifs étaient ambitieux lors de l’ouverture et on peut dire qu’en bientôt deux ans d’existence, ils ont été à la hauteur de leurs ambitions:

  • Servir les meilleurs sandwichs de la région, réalisés avec des ingrédients frais, sains et variés, préparés devant le client.
  • Proposer des produits de saison afin de sensibiliser les clients au problème de désaisonnalisation de la nourriture.
  • Faire travailler les producteurs et artisans de la région en leur offrant une bonne publicité.
  • Utiliser des aliments produits de manière artisanale et locale afin d’éviter la consommation abusive d’énergie dans le transport.
  • Offrir des sandwichs gourmets à un prix abordable grâce à la suppression des intermédiaires dans l’approvisionnement et le contact direct avec les fournisseurs.

photo (1)

Magali et François cherchent constamment à s’améliorer et à proposer des nouvelles recettes au gré des saisons. Les desserts changent constamment, l’assortiment de boissons également avec des bière artisanales (dont une bière qui avait été spécialement vendue pour Carnaval), des jus valaisans… Ils cherchent toujours à améliorer leurs produits. Une exposition de photo a même été dernièrement organisée dans les locaux pour mettre en avant un photographe de la région.

Prix de l’éthique

photo (2)

En 2014, Le Carpe Diem a été nominé pour le prix Suisse de l’éthique pour son engagement dans le développement des fast-food sains. Rien que ça!

Mon sandwich préféré

photo (8)

Quand je passe en coup de vent et que j’ai juste quelques minutes pour emporter un sandwich, je n’ai même plus besoin de leur dire ce que je veux. Un sandwich à la poularde avec leur beurre-moutarde maison, des crudités, quelques épices et un filet d’huile d’olive. Si j’ai le temps de m’arrêter, je m’installe volontiers sur la terrasse. Un sandwich accompagné d’une bonne soupe, une salade ou un dessert maison. On ne peut rêver mieux.

Revenons un instant sur la poularde et sur ce choix qui s’inscrit dans la continuité de leur philosophie.

2 fois par année la Ferme des 3 Épis (qui leur fourni également les oeufs) renouvelle une partie de son cheptel de poules. Celles qui ne pondent plus, sont récupérées par Magali et François qui les préparent avec soin en cuisson lente (façon poule au pot) avant de les débiter et de les émincer. A noté que la Ferme des 3 Épis est l’entreprise qui a gagné le prix suisse de l’éthique en 2014. Vous reconnaitrez facilement leur petite camionnette électrique qui se promène dans le Chablais pour livrer leurs produits.

photo (4)

Rendez-vous au Carpe Diem au centre ville de Monthey à 2 minutes de la gare AOMC et à 5 min de la gare CFF. Pour mieux vous servir, ils sont maintenant ouverts le samedi non stop de 9h à 20h.

Pour les retrouver:

  • Sandwicherie Gourmet Le Carpe Diem
  • Avenue de la gare 13
  • 1870 Monthey

et également sur Facebook

 

Simon

Le Carpe Diem: Sandwicherie Gourmet
Partagez cet article :Share on Facebook
Facebook
Étiqueté avec :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *