Les hommes sont vraiment des petits joueurs. Ils jouent les gros bras à la salle de sport mais dès qu’on leur propose un défi un peu plus ambitieux, plus personne ne répond présent. Pour cette édition des 20km de Lausanne, elles n’étaient que des filles et après la clôture des inscriptions pour la StrongManRun de Engelberg le 6 juin prochain, j’ai été encore une fois surpris de voir qu’elles seront 6 motivées pour aller ramper dans la boue et courir dans des champs de pneus. Sérieusement, messieurs?

Pour une fois, cet article sera court et je ne vais pas essayer de vous convaincre pendant 50 lignes de venir courir la prochaine édition avec nous mais simplement vous expliquer pourquoi cette course, pourquoi cette distance, et pourquoi ce défi.

11185834_10155486798105612_729848098_n
Encore souriants et secs quelques minutes avant le départ

Pourquoi avoir choisi les 20km de Lausanne?

Parce que cette course remplit toutes les conditions de ce fameux trio magique et que c’est le meilleur moyen de prendre goût au sport, de se fixer occasionnellement des objectifs et de sentir fier d’avoir été au bout (1) :

  • 10km, une distance atteignable par tous sans passer 6 mois à s’entrainer et sans risque de laisser ses poumons sur la ligne d’arrivée.
  • Mais une distance qui vous permet quand même de vous dépasser (demandez aux plus rapides).
  • Un cadre magnifique au bord du lac Léman, dans les rues de Lausanne et à travers la Vallée de la Jeunesse.
  • Une ambiance fantastique avec 23’000 participants (j’entends encore le bruit de la foulée des centaines de coureurs à vos côtés), des centaines de spectateurs pour vous encourager et des enfants qui vous tendent les mains tout le long du parcours et crient votre prénom écrit en grand sur votre dossard.
  • La possibilité de courir en équipe.
  • Des musiciens (du DJ à la fanfare, en passant par le chanteur seul sur son synthé reprenant les plus grands tubes des années 80) vous encouragent au bord du parcours et rendent l’ambiance encore plus agréable.
  • (Et, en temps normal, du soleil et une température printanière parfaite pour un tel effort.)
11159477_822752421145012_657991807067490410_n
Géraldine a déjà fait une échappée. Les visages sont sérieux mais nous sommes encore sec pendant les 3 premiers km de course, au bord du lac.

Pas encore convaincus? Je vous donne rendez-vous l’année prochaine pour brûler plus de 800 calories dans une superbe ambiance et apprendre à vous dépasser, à aller chercher vos limites et à être fier de vous. 

11066537_822847717802149_7566399983168236582_n
Après avoir fini trempé, le soleil à fait son retour en début de soirée, avec deux magnifiques arc-en-ciel

A très vite.

Simon

Crédit dernière photo: Joachim Éva

(1) C’est d’ailleurs exactement ce que m’a dit une amie qui avait tenté la course en solo et sans entrainement: « Ca a été dur par moment mais je me sentais tellement fière d’être arrivée au bout. »

Retour sur les 20km de Lausanne: édition 2015
Partagez cet article :Share on Facebook
Facebook
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *