Les dérives du Nutri-Score

 Je vous partage aujourd’hui une pépite envoyée par un de mes patients qui s’étonnait, à juste titre, de voir le Nutri-Score A sur des céréales Nesquik. On lit à longueur de journée que les céréales industrielles ne sont pas bonnes pour la santé car trop transformées et trop riches en sucre. Comment est-ce possible qu’elles obtiennent la note A ? Tentative d’explications.


Dans cet exemple, les céréales Nesquik contiennent 75,2g de glucides dont 22,4g de sucre et 8,6g de fibres pour 100g. Si on les compare avec d’autres céréales de la même gamme (Smacks, Choco Krispies, Frosties, Trésor ou encore Chocapics) ces derniers contiennent tous plus de sucre et moins de fibres. Les céréales Nesquik sont donc la meilleure option en terme de composition nutritionnelle dans cette gamme de produits. Enfin, nous devrions plutôt dire « la moins pire ».
 

Comment est calculé le Nutri-Score ?

Le Nutri Score est UNIQUEMENT basé sur la composition nutritionnelle de l’aliment pour 100g (le tableau avec les kcal, les protéines, glucides et lipides au dos du produit). En résumé, le Nutri-Score est calculé de la manière suivante :
  • Plus le produit est calorique, salé, sucré et contenant des graisses saturées, plus la note est mauvaise.
  • Plus le produit contient de fibres, protéines, fruits et légumes ou de fruits à coque, plus la note est bonne.
1er constat : le Nutri-Score ne tient compte que de la COMPOSITION NUTRITIONNELLE du produit. Un aliment ne se résume pourtant pas à ça.
2ème constat : le Nutri-Score sert à comparer les aliments d’une même catégorie et non pas à dire si l’aliment est bon en soi.
Ici, l’exemple des céréales Nesquik nous informe simplement qu’il s’agit des céréales les moins pire de toute la gamme de céréales industrielles du petit déjeuner.
 

Le Nutri Score, bien ou mal alors ?

Le Nutri-Score a un intérêt dans le sens où il peut vous aider à comparer les aliments d’une même catégorie et ainsi à choisir le produit avec la meilleure composition nutritionnelle parmi une gamme de chips, de yogourt, de muesli, de thon, etc. Il a également poussé certaines entreprises à modifier la composition nutritionnelle de leur produits, en y mettant moins de sucre et de graisses, ce qu’elles n’auraient, à coup sûr, pas fait spontanément. Les avantages s’arrêtent à peu près là.
 
Le Nutri Score est, à mon avis, un outil réducteur et qui délivre un mauvais message aux consommateurs ?
  1. Il ne tient pas compte de la taille des portions habituellement consommées
  2. Il ne tient pas compte du nombre d’ingrédients, ni de la qualité de ces derniers.
  3. Il ne tient pas compte du degré de transformation des aliments. Trop d’aliments ultra transformés arrivent à avoir un bon Nutri-Score avec quelques tours de passe-passe.
  4. Il ne tient pas compte de la présence d’additifs, de conservateurs ou encore d’édulcorants.
  5. Il n’apporte rien en termes d’éducation nutritionnelle et n’encourage pas à apprendre la lecture d’étiquette, savoir pourtant essentiel. Au contraire, il simplifie l’acte d’achat en infantilisant les consommateur
Les industriels ont d’ailleurs bien compris comment se l’approprier ! Pour avoir une bonne note il suffit d’ajouter dans ses produits quelques vitamines et fibres ou encore de remplacer les sucres par des édulcorants. Et hop, le tour est joué ! C’est ainsi que de nombreux aliments ultras transformés obtiennent un bon Nutri-Score.
 
Exemple : dans un Coca Zéro, il y a 0 kcal, 0 sucre, 0 protéine, 0 lipide. Pour les boissons, seule l’eau peut avoir la note de A, le Coca obtient donc la note de B, tout comme le Coca Light. La réduction d’un aliments à leur simple valeur nutritionnelle conduit bien à des aberrations.
 
Si il n’y avait qu’une information à retenir c’est la suivante :

Le Nutri-Score sert à comparer les aliments entre eux mais ne dit pas que l’aliment est bon en soi.

D’ailleurs, Le Nutri-Score ne concerne pas les produits non-transformés : si les fruits et légumes frais, les viandes crues découpées, le miel et d’autres produits bruts n’ont pas besoin de note, c’est qu’il y a peut-être une raison.
Simon

1 Commentaire

  1. rem

    en quoi le coca 0 bien noté est une aberration ?
    ya que éventuellement l’aspartame (dont on sait pas avec exactitude scientifique si mauvais ou pas) ou il y aurait à redire…sinon le coca 0 c’est de la flotte aromatisée, en quoi c’est mal…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.